Accéder au contenu principal

Démence corporelle


La moitié du temps je me trouve moche et l'autre moitié j'me dis que j'suis pas si mal...
Souvent je me trouve grosse mais parfois jme dis que c'est pas si grave.
Ça m'arrive de me dire que j'ai de jolies formes féminines, et dans la même journée je supporte plus mon gros cul....

J' aime pas mes vergetures mais j'ai porté mes filles en même temps.
J'aime pas ma cicatrice mais sans elle je ne serais pas en vie.
J'aime bien mes yeux pourtant ils sont marrons.
Ma tronche ça va sauf quand je la découvre en photo.

Vous l'aurez compris, j'suis une nana.
Je subis les diktats de la beauté même si j'en ai conscience.
J'aimerais rentrer dans du 36 même si je sais que c'est pas possible.
Trop petit, trop gros, trop beau, trop moche, trop décollé, trop musclé, trop flasque... On est trop cons Oui !

Alors je tente de m'accepter.
Je mets mes atouts en avant. J'essaie de transformer mes défauts en qualité.

Et plus je me sens bien dans ma peau, et plus les personnes me trouvent jolie.

Oui suis une femme pleine de contradictions mais je me soigne.

Commentaires

  1. Comme je te comprend ! Moi j'ai un ventre d'une femme enceinte de 3 mois mais je ne suis pas enceinte ! Bordel que je le déteste ! Mais c'est la vie ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Donner la vie mais rester en vie !

Pour commencer, ne soyez pas effrayés par le titre, l'histoire finit bien, la preuve je suis là pour vous en parler ! Je suis une heureuse maman de jumelles de bientôt 2 ans et demi. Depuis leur naissance, les filles n'ont jamais été séparées de leur papa et moi-même plus d'une journée. Elles n'ont jamais été confiées plus d'une journée à quelqu'un. Alors là certains se disent : "mais ils sont fous" "ils sont trop fusionnels" "faut couper le cordon" ou alors "ils ont raison", "je suis pareille". Le propos n'est pas là, je n'écris pas aujourd'hui pour avoir vos avis ou vos conseils. Sans vouloir vous vexer, je n'en ai pas besoin à ce sujet. J'écris aujourd'hui, plutôt pour moi, un peu égoïstement, pour extérioriser certaines choses et peut-être aider quelques personnes qui sait.
Bon ! Je ne sais pas trop par où commencer... Il y en aurait tellement à écrire...  L'endométriose, le parc…

Objectif : se remettre à flot !

Il paraît que les cordonniers sont les plus mal chaussés, expression validée ici ! Vous ne le savez peut-être pas mais je suis Conseillère en Economie Sociale et Familiale de formation. En gros, mon job c'est d'accompagner des personnes socialement avec une petite spécificité sur le BUDGET... Et là mon expression de départ prend tout son sens...
Pour l'anecdote, récemment, il m'est arrivé d'avoir un rappel EDF super méga élevé ! J'ai essayé de négocier pendant des heures par téléphone juste pour repousser la date de prélèvement d'une semaine et j'ai eu du mal... Alors que dans mon travail j'ai déjà fait annuler des dettes inimaginables ou fait débloquer des aides impensables... Bref ! Tout ça pour dire que je pense me débrouiller pas trop mal professionnellement mais alors quand il s'agit de notre budget, c'est une autre histoire.
Ce mois-ci est particulièrement sensible... Alors ni une ni deux je sors de mon sac ma solution miracle. J'…

Un conte Insta (non non il n'y a pas de faute)

"Il était une fois une "petite" bourguignonne un peu has been qui découvrit Instagram début 2015. Comme elle était has been, elle ne comprit pas tout de suite qu'il s'agissait d'un réseau social... Elle pensait avoir téléchargé une application de retouche photos. Après avoir mis plusieurs mois à comprendre le fonctionnement de ce partage de photos avec des personnes souvent inconnues. Après avoir compris pourquoi les personnes mettaient des # avec des phrases derrière sans espace. Après être tombée sur des comptes touchants et intéressants pour elle. Elle se prit au jeu Instagram sans se douter qu'elle mettait le pied dans une spirale infernale.
A cette époque, son compte était privé, elle suivait surtout des mamans de jumeaux un peu pour se rassurer. Ces photos n'étaient pas très belles, les visages de ses filles n'étaient pas cachés. Quel plaisir de montrer au monde entier leur beauté et leur évolution. Puis elle a été de plus en plus suivie, s…